Gîte Bioclimatique

Gîte bioclimatique confort

Gîte respectueux de l’environnement et de ceux qui y vivent qui bénéficie d’une très bonne performance énergétique et n’utilise que des matériaux sains et durables sans émanations nocives dont le chanvre, produit que nous connaissons bien puisque nous en produisions avec les « Chanvriers-Blaisois ».
La Région Centre Val de Loire a soutenu notre projet et nous a accordé une subvention, notre commune ne peut pas bénéficier de fonds européens.

Le résultat est à la hauteur de nos espérances : on s’y sent vraiment bien, c’est un gîte “bien-être” !

Politique environnementale

Au Gîte bioclimatique HARMONIES
Nous prenons soin de l’environnement avec plaisir !

Nous nous inscrivons dans un tourisme durable et responsable

Notre Gîte Bioclimatique a été construit avec des matériaux naturels et sains, respectueux pour l’homme et l’environnement. C’est une construction Minergie unique en Région Centre Val de Loire, avec un grand plus : elle respire, ce que n’impose pas Minergie. Construit en 2013, la performance énergétique du bâtiment est inférieure à 38 kWh/m2/an, ce qui devance les exigences de la réglementation thermique de 2020.

Notre gîte a reçu l’écolabel européen renouvelé : le label écologique communautaire est le seul label écologique officiel européen permettant de valoriser des services plus respectueux de l’environnement tout en garantissant des performances identiques à celles des services analogues. Ce label repose sur une approche multicritères : tous les impacts sur l’environnement ont été étudiés à chaque étape du cycle de vie du service incluant les achats permettant de produire le service, l’utilisation des installations du service, la gestion des déchets provenant des services fournis.

Ainsi en amont de la construction, nous avons pris connaissance du référentiel de certification de ce label écologique communautaire, et en lien avec nos architectes, l’ADEME, l’AFNOR, pour veiller à ce que les critères exigés soient réunis.
A nous tous de continuer à œuvrer pour l’environnement !
A chacun d’entre nous d’être acteur

  • Politique environnementale, nos engagements :
    – Information, sensibilisation, communication autour des enjeux environnementaux auprès de nos hôtes et partenaires :
    livret d’accueil, procédures, échanges.
  • Limitation de notre consommation d’énergie : type de construction écologique du gîte, matériaux naturels, contrat équilibre+ EDF, panneaux thermiques pour la production d’eau, achats d’électroménager performants et peu énergivores, VMC double flux, poêle à granulés, double et triple vitrage, ampoules à faible consommation d’énergie, relevés de compteurs mensuels pour suivi de consommation
  • Limitation de notre consommation d’eau : installation de mousseurs aux robinets et douches, pour les séjours, draps changés pour la seconde semaine de location et les serviettes une fois dans la semaine, récupération des eaux de pluie pour l’arrosage de tous les espaces verts et jardins, paillage des plantes avec de la paille de chanvre, désherbage manuel sans pesticides, espèces locales pour les plantations
  • Limitation de la production de déchets et gestion des déchets : tri des déchets recyclables pour apport volontaire aux containers contribuant à limiter la quantité de déchets ménagers non recyclés collectés une fois par semaine par la communauté d’agglomération de Blois : des bacs de tri verre-plastique-aluminium-papier-cartons se trouvent dans les locaux vélos avec à côté un guide de collecte de déchets. Déchets verts recyclés sur place ou emportés à la déchetterie.
  • Lier notre activité touristique à la production locale par un tourisme durable et responsable : achats aux producteurs locaux, achats produits laitiers à la ferme à côté (vente directe fin d’après-midi), indication à nos hôtes de restaurateurs, viticulteurs, producteurs et visites gourmandes.
    Achats responsables : en direct, en bio, labellisés écologiques,
    Préserver la planète, nos ressources naturelles, afin que les générations futures continuent à en profiter, c’est un défi au quotidien que nous pouvons gagner si chacun d’entre nous est vigilant !

Récupérer l’eau de pluie pour arroser, trier nos déchets,
consommer l’eau, le chauffage et l’électricité rationnellement, utiliser et consommer des produits respectueux de l’environnement, autant de gestes qui à terme compteront !

Merci pour votre contribution à ces engagements Marie-Ange et Marc Chesneau Chaurin

Les étapes et les photos de la construction
du Gîte bioclimatique Harmonies

Cette construction particulière a été confiée à la SARL d’architecture bioclimatique et responsable «Rond comme un Carré»
dirigée par Caroline Guilhot Gaudeffroy.

Vous aimez les histoires ? On vous raconte à la suite en bas des photos

Découvrez notre histoire

Impliqués à nos côtés, les artisans

  • Terrassement Philippe Comte 41330 Villefrancoeur
  • Maçonnerie Novilacienne 37380 Neuillé le lierre
  • Charpente couverture ossature bois Construir’Eco 37530 Montreuil en Touraine
  • Menuiseries Arborescens www.arborescens.com
  • Electricité Didier Renou 37530 Saint Ouen les vignes
  • Plomberie ventilation ECS poële Sol Air et Eaux 37210 Noisay
  • Carrelage Sarl Touchet 41250 Mont près chambord
  • Peinture Thierry Couturier 41000 Saint Sulpice
  • Infiltrométrie Enerya

Un grand merci à eux tous et à leurs équipes pour leur implication pendant la réalisation et pour le suivi après… nous avons partagé une année, tissé des liens avec eux, bu beaucoup de thé et de café !!

Après le terrassement, réalisation de la dalle par l’équipe de la Novilacienne. Philippe Comte, le terrassier a du creuser un énorme trou dans la roche pour la fosse de récupération d’eaux de pluie. Il a fait une finition soignée autour de la dalle pour faciliter l’étape suivante des maçons, les fondations. Pose du cogetherm, parpaings de pierre ponce, autour de la dalle. L’isolant sous dalle, le technopor, est de la mousse de verre ; ce materiau est issu de bouteilles de verres recyclées. Il est à la fois durable dans le temps et drainant et ressemble à de la pierre ponce. Pour l’ossature bois nous avons choisi le douglas l’équipe de Construir’Eco prépare et découpe le bois sur place puis met en place l’ossature. Un filtre bitumineux a été posé sous la base pour éviter les remontées capillaires. Un contreventement en écharpe est installé dans l’ossature. Puis la couverture du gîte est faite. Une réhausse sur le coté, l’acrotere et un premier plancher de fibres de bois compressées, sans colles. Des tasseaux à la verticale délimitent et des tasseaux sont fixés à l’horizontale en pente pour l’évacuation des eaux à chaque bout du gîte. L’air va s’évacuer sur les cotés au long des réhausses. Pose du second plancher et mise en place de la membrane d’étanchéité, lame d’air en dessous, ventilation au dessus de l’acrotere et couvertine sur les bords. Murs intérieurs et cloisonnement : Une seconde rangée de parpaings de chanvre est posée sauf au niveau des pièces d’eau. Un frein vapeur est tendu, des tasseaux pour le soutenir afin d’insuffler la ouate de cellulose. Des panneaux de fibre de bois combleront l’espace correspondant avant la pose du fermacell au niveau des salles de bains. L’ossature des portes et des cloisons est mise à ce stade. Un premier enduit intérieur sur film d’accroche avant les enduits terre intérieurs.

Menuiserie intérieure et extérieure confiée à Arborescens qui a réalisé du sur mesure pour tout ; tout a été préparé en atelier ou sur place :

  • la cuisine : du plan de travail aux tiroirs, à l’habillage, tout de A à Z !
  • les habillages de douche à l’italienne, les plans pour intégrer les lavabos
  • les placards dans les chambres et les salles d’eau : pratiques, bien pensés
  • les volets intérieurs qui se plient ou coulissent selon les lieux
  • les portes, toutes plus belles les unes que les autres
  • les têtes de lits, immenses et les cubes de chevet

Fabian est un artiste : on a découvert certaines de ses idées quand c’était fait mais nous n’avons jamais été déçus. Une seule envie quand on les voit travailler, c’est de leur demander encore autre chose pour qu’ils nous surprennent encore !
Un premier test d’étanchéité à l’air est effectué avant le parement intérieur des cloisons afin de cerner les endroits où il y aurait des manques.

Un second test après parement permet de verifier que les passages des réseaux n’ont pas créé de nouveaux défauts d’étanchéité. Tests réussis, labellisation Minergie obtenue. Electricité : confiée à Didier Renou. Pour éviter les champs électriques, il est décidé de faradiser les boitiers qui préparés avec une liaison terre sont enduits d’une «peinture» qui est du métal liquide. Celui-ci va rendre le boitier conducteur et va permettre de canaliser le champ électromagnetique, d’éviter les rayonnements grâce au fil relié à la terre. Les gaines sont blindées.

Plomberie : L’entreprise Sol’Air et Eaux, Philippe et Rémi DOUART, intervient pour tout ce qui est chauffage, panneaux pour l’eau chaude, sanitaires, vmc double flux après avoir déja géré en lien avec le terrassier les réseaux d’évacuation.
Le choix de la VMC double flux va permettre de diffuser la chaleur du poêle à granulés dans toutes les pièces pour homogénéiser la température et d’assurer la ventilation nécessaire à l’assainissement de l’air notamment dans les pièces humides. Le modèle Zendher comporte un piège à son pour minimiser la nuisance sonore du soufflement. Les gaines retenues sont en plastique alimentaire et lisses à l’intérieur pour un meilleur entretien.
La pose des panneaux en octobre s’est faite avec une météo peu clémente !

Aux extérieurs, on s’appuie sur un très ancien mur d’habitation du siècle précédent conservé pour le local vélo
Un espace couvert complète l’ensemble, des gabions délimitent les espaces.

Différents enduits dans le gîte :

  • des enduits terre Argilus : mélange de terre et d’eau pour arriver à la bonne texture ; pose en 1 cm d’épaisseur, on laisse sécher, on passe l’éponge pour redresser les bosses et refaire apparaître les fibres, on serre avec une spatule pour lisser ou non
  • des enduits chaux chanvre : mélange d’eau, de chaux puis de chènevotte (partie bois de la tige de chanvre) pour obtenir la texture «bouse de vache» posée suivant celui qui oeuvre à la main ou à la spatule, on tire la matière

Suivant le support, chaux chanvre ou fermacell ou briques de terre crue, la préparation n’est pas la même ; sur le fermacell un pré-enduit est nécessaire. Sur les murs, les briques de chanvre extérieures serviront de support à un enduit chaux et sable local.
Un frein vapeur est posé à l’intérieur. Dans l’ossature bois, de la ouate de cellulose sera insufflée puis un autre parement de briques de chanvre sera mis en place qui servira de support pour les enduits intérieurs en terre.
Des techniques à découvrir, des rendus différents, des matières agréables à travailler, de belles couleurs… que du plaisir !
Dans les pièces d’eau, une peinture écologique est posée.

Le carrelage est réalisé par l’entreprise Touchet de Mont-près-Chambord.
Carrelage en pierre pour contribuer au confort thermique.
La peinture est réalisée par Thierry Couturier de Saint-Sulpice : plafonds et pièces d’eau.
La peinture choisie est respirante, à pores ouverts, écologique dans ses composants et à teneur COV inférieure à 10g/l.

Nous avons végétalisé le toit : un géotextile, de la pouzzolane, un cadre de bois en douglas, un autre géotextile et de la terre,
des sédums des pépinières AMARY André de Mareau
Beaucoup de temps passé à désherber brin par brin le temps que les sédums soient couvrants, on bouche les gros trous avec d’autres sédums récupérés et enfin en 2017 : nous avons un couvert de qualité !